L'homme et l'environnement




ECOCITOYENNETE

0 appréciations
Hors-ligne

Aujourd'hui en lançant dans notre département (la gironde )une mobilisation générale autour de cette question cruciale de la collecte et traitement des déchets, il semblerait que ce mot "ecocytoyenneté " prenne tout son sens.
marie

0 appréciations
Hors-ligne
La collecte des déchets à risques infectieux se met en place dans huit communes du Nord Bassin.
Les personnes en automédication (ils seraient 3000 sur le bassin) sont susceptibles de se débarrasser de leurs déchets de soins tel que ( seringues,aiguilles, compresses etc...)
Neuf bornes ont été installées afin de collecter les "déchets d'activité de soins à risques infectieux " DASRI" près de pharmacie ou centre de soins.

Le principe est simple : le pharmacien remet à l'usager un contenant et un code d'accès avec lequel il ouvre la borne pour y déposer la boîte jaune dans laquelle il a glissé les déchets de ses soins.

Ces déchets sont ensuite collectés par Véolia et via l'unité spécialisée " Prociner" à Bassens pour y être incinérés.
Le conseil général a aidé financièrement à ce projet qui s'inscrit conforme à la réglementation de 1997.
marie

0 appréciations
Hors-ligne
Pour ma part, je trouve ce projet de bonne augure, ceci évite de mélanger ces déchets avec les ordures ménagères : c'est un tri responsable.
marie

0 appréciations
Hors-ligne
C'est une très bonne chose, et les déchets de maison de retraite devraient avoir aussi un ramassage particulier, car des tonnes de protections souillées sont jettés dans la nature, et ce n'est pas normal...
la musique c'est du bruit qui pense.

Victor Hugo

0 appréciations
Hors-ligne
Effectivement, Lutin, mais pour ce qui concerne les piqures, les compresses, pansements etc ils devraient l'étendre aussi aux maisons de retraites en fait multiplier ces bornes de collecte. Quant aux protections souillées là...?
marie

0 appréciations
Hors-ligne
Nos déchets ménagers sont en constante augmentation en 30 ans 60% de plus.
Le tri est devenu une necessité, car c'est d'abord une responsabilité individuelle, des gestes quotidiens et citoyens
marie
mariedenge

La gestion des déchets est un enjeu de santé publique international; national, local car il n'y a pas d'autres risques pour l'humain que l'environnement dans lequel il vit.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres