L'homme et l'environnement




Pollution de l'air

0 appréciations
Hors-ligne
Pensez-vous que l'exposition durant des années à cette pollution de l'air n'ait pas engendré des maladies sur la population environnante et exposée à ce fléau ?
marie

0 appréciations
Hors-ligne
Et bien là est toute la question, je me le demande, je suis une grande asthmatique et je vois que ça ne m'arrange pas du tout, surtout la nuit...avec tout le speed que cela me procure..
la musique c'est du bruit qui pense.

Victor Hugo

0 appréciations
Hors-ligne
Aucune idée précise, juste des suppositions
Le pire des cons, c'est le vieu con. On ne peut rien contre l'experience

0 appréciations
Hors-ligne
Des études ont été faites de part le monde quant à l'impact du biogaz de décharge sur la qualité de l'air et les manifestations potentielles sur la santé.
marie

0 appréciations
Hors-ligne
Quand on connait la composition du Biogaz et des métaux lourds que celui-ci véhicule on peut penser que l'organisme humain peut être atteint par cette exposition prolongée et régulière à cette pollution.
marie

0 appréciations
Hors-ligne
J'en suis totalement convaincue, on nous empoisonne, et les anciens responsables sont les fautifs...
la musique c'est du bruit qui pense.

Victor Hugo

0 appréciations
Hors-ligne
Risques ;;;

Pathologies liées à l'exposition aux biogaz (et effets similaires ou croisés, dus à la pollution de l'eau par les lixiviats): celles-ci affectent les yeux et voies respiratoires, le coeur, le foie, et le système nerveux central. Certaines sont également accompagnées de cancers, d'affaiblissement du système immunitaire, voire de malformations congénitales. Les composés listés précédemment participent (souvent de façon multiple) aux affections/pathologies constétées ou syndromes potentiels ci-dessous:

-- irritation des yeux (picotements, larmoiements, conjonctivites), de la peau (démangeaisons, eczéma, urticaire, allergies cutanées) et des voies respiratoires (nez, gorge et poumons, cf. plus bas);
-- migraines, céphalées, nausées, vertiges, vomissements, malaises et étourdissements, vision trouble, diarhées fréquentes, incontinence;
-- battements de coeur irréguliers, fatigue, somnolence, narcoses;
-- troubles ou pertes de mémoire;
-- perte d'appétit et de poids (anorexie), insomnies, anxiété;
-- atteintes diverses du système respiratoire: asthme, thrombopénie, bronchite, angine, rhinite et rhino-pharyngite à répétition, toux chroniques, respiration difficile (dyspnées), particulièrement chez des personnes n'ayant une aucune des ces pathologies avant leur exposition au CET;
-- atteinte du système nerveux central: états dépressifs, léthargie, lassitude, assoupissement, confusion, nervosité, irritabilité, anxiété, hyper-activité;
-- atteintes gastro-intestinales, hépatiques et rénales;
-- augmentation de la tension artérielle, rythme cardiaque irrégulier;
-- déficiences immunitaires;
-- fausses couches, naissances prématurées, stérilité, anomalies congénitales (malformations cardiaques, défaut de ermeture du tube neural, malformation de paroi abdominale), défauts chromosomiques et naissances prématurées (chez l'homme) et intoxication foetale (chez l'homme et l'animal);
-- cancers divers (foie, pancréas, cerveau, poumons);
-- pour les enfants atteints, baisse de capacité d'apprentissage, et absentéisme scolaire dû aux traitements et suivi médicaux;
-- chez l'adulte, complications d'ordre psychologique ou psychosomatique (ce dernier point n'ayant pas valeur d'explication para-scientifique pour les différentes pathologies constatées; à ne pas confondre non plus avec les nuisances d'ordre psychologiques décrites ci-dessus dans un thème à part).

Ces différentes affections et pathologies n'ont pas le même effet chez le nourrisson, l'enfant, l'adolescent, l'adulte ou la personne âgée. De plus, elles peuvent constituer un ensemble de facteurs aggravants chez certaines personnes (de tout âge) qui seraient naturellement prédisposés, déjà souffrantes par leur historique, ou simplement moins résistantes par constitution. Enfin, les différentes toxicologies peuvent avoir des effets cumulatifs ou multiplicatifs, devenant beaucoup plus dangereuses ensemble qu'elles ne le sont déjà prises séparément. L'exposition à de multiples polluants à des doses individuelles pourtant situées dans les normes, induit une toxicité très supérieure, un fait reconnu par tous les épidémiologues, mais qui jusqu'à présent n'a fait l'objet d'aucune étude approfondie, sans doute par appréhension d'avoir à remettre en question un système primitif mais pratique, où les normes de dangerosité ou d'exposition admissible concernent les polluants pris chacun séparément. La même remarque s'applique à la prolongation du temps d'exposition aux polluants: si on sait établir des normes de dangerosité pour des expositions de 8h/jour pour 5jours/semaine, on sait peu de choses sur des expositions à plus faibles doses mais 24h/24, 7jours/semaine, comme dans le cas des riverains avec les biogaz. Enfin un troisième type de manipulation consiste à évaluer les risques dans le cadre plus global des normes acceptées par l'exposition à la pollution: pour l'exploitant, "que le critère de risque soit atteint ou largement dépassé ne signifie aucunement qu'il soit inacceptable, au vu des autres risques environnementaux auquels sont déjà exposés les populations". En clair, puisque nous sommes déjà complètement pollués par le reste du monde, il faut faire un petit geste citoyen pour accepter certains "petits nouveaux risques" afférents aux CET. Pensons global, et ne nous attardons pas sur ces alarmes contre-productives émanant des associations de citoyens, d'élus et d'experts indépendants.

Selon certaines sources les plus officielles et expertes, les nuisances olfactives des CET et leurs conséquences sanitaires sur les minorités environnantes se réduiraient sans plus à un phénomène d'origine vraisemblablement "psychosomatique", en clair une réaction physiologique spontanée issue d'un certain mal-être personnel, parfois aïgu, provoqué par les fameuses nuisances. Afin d'économiser les frais de prise en charge de ces psycho-pathologies affectant (paraît-il) ces individus faibles et minoritaires, on avancera de la même source officielle que de telles réactions relèvent plus simplement d'un réflexe conditionné ! Le fait de vivre auprès d'une décharge, et le rappel visuel au quotidien de ses bâtiments d'exploitation constituerait donc chez les riverains
la musique c'est du bruit qui pense.

Victor Hugo

0 appréciations
Hors-ligne
On se rend bien compte que le renie des soit disant spécialistes est grand...
la musique c'est du bruit qui pense.

Victor Hugo

0 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir Lutin,
Effectivement ces pathologies dûes à l'exposition au biogaz sont reconnues dans le monde entier Canada, belgique partout lorsque vous respiré ce gaz. Les riverains ici ont eu de violent maux de gorge, les yeux qui piquent, des allergies assez grave, des problêmes aux voix respiratoires oui il y a des choses inquiétantes, les medecins le savent et ils sont prêts à aider.
marie

0 appréciations
Hors-ligne
en Août 2000
------------
un incendie fit déplacer deux camions de pompiers, celui-ci s'étant déclaré dans le dernier casier de la zone A. Mais biensûr il est dit que les dégats sont insignifiants comme en 1996 malgré une fumée noire et épaisse qui embrumé le ciel et l'air. Cette fumée n'était pas toxique ( A Audenge les RBA et DIB brûlent sans polluer) Quelle chance !
marie

0 appréciations
Hors-ligne
INCENDIES A GOGO
------------------
Toujours chez les professionnels de l'enfouissement de la Sté SETAP un autre incendie se déclarait le 28 mai 2000 dans la zone réhabilité.
Franchement ils prennent soin de la santé des populations.
Prévenir la population des risques engendrés ^par une décharge ( incendie, biogaz,lixiviats) peut provoquer du stress et rien n'est plus dangereux que le "Stress".

Le seul casier pourvu d'une géomembrane est justement celui qui prend feu.
marie

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres