L'homme et l'environnement




LES MACHEFERS

0 appréciations
Hors-ligne
l'arrêté prefectoral du 27 octobre 2000 indique que " la commune d'audenge est autorisée à recevoir les mâchefers provenant d'usines d'incinération des départements limitrophes à la gironde"
jusque là seul les DIB du département et les dechets du SYTOMOG étaient reçus ( arrêté préfectoral du 28 octobre 1999).
Cette décision a été prise suite à (la demande formulée le 23 juin 2000 par la sté MBS pour le compte de la commune.

Rappelez-vous ces deux arrêtes préfectoraux illégaux sont annulés quelques années plus tard par le tribunal administratif de Bordeaux....
marie

0 appréciations
Hors-ligne
Donc les mâchefers sont enfouis à audenge sur la demande de Mr le maire, mais le président du SIBA du moment se prononce contre l'arrivée massive de ces nouveaux dêchets provenant des départements limitrophes
marie

0 appréciations
Hors-ligne
En vertu de quelle loi ou de quel réglement une autorité municipale élue peut-elle se déssaisir de ses attributions de politique municipale auprès d'une entreprise privée, surtout dans un domaine aussi important que la protection de l'environnement ?
marie

0 appréciations
Hors-ligne

Le maire était-il obligé d'effectuer une demande d'enfouissement de ce nouveau produit : les machefers.
Cette demande (approuvée par la préfecture) était-elle motivée par un intêrét matériel ? Par exemple nouvelle recette pour la commune.

Nouvelle dérogation préfectorale qui confirme la crainte en mai 2001 de voir la décharge d'Audenge ancienne petite décharge locale ( pour les seules ordures ménagères) devenir la poubelle de l'Aquitaine, les départements limitrophes étant déjà impliqués.

Qui paiera pendant 25 ou 30 ans , la surveillance obligatoire, la maintenance, les aménagements éventuels, les préjudices possibles
( santé, ostréiculture, sols,eaux..)de cette décharge ? Quel en sera le coût ? La Garantie financière de l'exploitation est-elle assurée par la commune ?

Cette nouvelle aggravation de la situation dans le domaine de la sauvegarde de notre environnement ne détruira t-elle pas pour très longtemps l'image de notre commune et n'aura t-elle pas de fâcheuses conséquences sur notre tourisme et notre ostréiculture ?

Questions posées dans une lettre ouverte à l'ancien maire en 2001
marie

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres