L'homme et l'environnement




ARRETE PREFECTORAL DU 26 OCTOBRE 2006

0 appréciations
Hors-ligne
L'installation n'étant plus autorisée à recevoir et traiter des déchets, le préfet prend un arrêté préfectoral "provisoire " d'exploitation le 26 Octobre 2006 en attendant une régularisation administrative qui fixait entre autres la fin d'exploitation du centre de stockage au 31 décembre 07.
Or il semble que le provisoire s'éternise puisque le 27 février 2008 l'installation n'a toujours pas été régularisée alors que la fermeture du site a eu lieu le 31 décembre 07.

LE DOSSIER DE REGULARISATION DEVAIT ETRE DEPOSE AU PLUS TARD LE 26 JANVIER 2008
Il semble inacceptable que le prefet ne contraigne pas la commune d'audenge à plus de diligence dans l'élaboration du dossier de régularisation de l'ensemble du site (réhabilitation).

La conséquence immédiate est que la fin d'exploitation du centre de stockage a eu lieu alors que la procédure administrative de régularisation n'était pas achevée, notamment le déroulement d'un enquête publique.
Cette décharge n'aura donc jamais connu d' enquête publique durant ses 33 ans de son existence.

Ce même 26 octobre 2006 le prefet prend également un arrêté prefectoral de mise en demeure enjoignant à l'exploitant à déposer sous3 MOISun dossier de régularisation de l'ensemble de l'établissement, c'est-à-dire aux environs du 26 janvier 2007.

Aucun dossier d'études n'a été déposé avant la fin de la mandature de l'ancien maire mais une notice de fin d'exploitation et de remise en étât du site. De plus, une demande de prolongation pour l'amiante a été faite par la mairie et la Sté Edisit avant les fêtes de Noël ainsi qu'un nouveau bornage ( fait par un cabinet d'avocats) afin d'isoler le casier d'amiante pour un apport d'un an supplémentaire....Lors de la dernière CLIS en juillet 07 Mr D. l'ingénieur a déclaré devant l'assemblée qu'il n'y avait plus que l'activité du centre de tri sur le site, personne n'a parlé d'amiante.
Courant janvier 08 et après examen de cette notice par l'inspecteur des installations classées, une nouvelle demande d'informations complémentaires a été faite à la mairie, afin de permettre au prefet de prendre un nouvel arrêté prefectoral encadrant les conditions de remise en étât et du suivi du site.

Fin janvier 08 il y a toujours des apports de DIB pour soi-disant fermer les casiers et d'autres déchets non identifiés continuent d'arriver de manière plus ou moins clandestine ( ce qui expliquerait les odeurs persistantes provenant d'une alvéole dédiée aux déchets ménagers et assimilés et qui serait toujours en activité en ce mois de janvier 08)
Nous sommes donc en janvier 08, en accord avec la préfecture et certainementla DRIRE la réhabilitation du site traîne, l'exploitant gagne ainsi plusieurs mois de bénéfices sans qu'il y ait aucune autorisation.

TOUT CECI VA A L'ENCONTRE DES ENGAGEMENTS PRIS LORS DE LA DERNIERE CLIS ( juillet 07 )


Quant au programme de réhabilitation qui aurait dû être fait sous la houlette de Mr F.G. en 2007 une échéance de plusieurs mois était annoncée car la DRIRE et le PREFET devait faire le point sur plusieurs choses : c'est un constat annoncé le 29 janvier 08 par les services de la préfecture.

JE VOUS LAISSE JUGE des infractions commises sur le site et du non respect des prescriptions de l'arrêté du 26 octobre 2006
Durant l'année 2007 la fermeture du CET au 31 décembre 2007 à maintes fois étaient garantie sans équivoque, par de très nombreux élus, par la COBAN en conseil communautaire ouvert au public, et par le prefet d'arcachon. Il n'était nullement évoqué que cette fermeture ne concernait que les ordures ménagères.

C'est une nouvelle trahison pour la population riveraine et les assos mais aussi celle de tout le bassin.
De nombreuses associations demandent au prefet de ne pas cautionner cette manoeuvre grossière de la Sté EDISIT et de
pénaliser cette société pour les apports non autorisés effectués depuis le 1er janvier 2008. Ils demandent également que la réhabilitation complète du CET D'AUDENGE se fasse dans les plus brefs délais.

VOUS SAVEZ TOUS QUE CETTE REHABILITATION NE SERA JAMAIS MISE EN OEUVRE PAR L'ANCIEN MAIRE...


Dernière modification le 10-12-2008 à 23:15:45

Dernière modification le 11-12-2008 à 09:19:09
marie

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres