L'homme et l'environnement




LA SANTE DES RIVERAINS
mariedenge


Beaucoup d'Audengeois se posent des questions quant à l'avenir de leur santé et de celles de leurs enfants.
Les personnes plus âgées supportent mal ces nuisances, les mamans sont inquiètent.
Il est vrai que l'on ne peut pas vivre près d'un centre d'enfouissement sans en supporter tôt ou tard les effets néfastes. Des études épidémiologistes doivent être préconisées afin qu'un suivi médical et sanitaire soit élaboré.
mariedenge


Les cancers liés à l'exposition des biogaz se développent sur le très long terme. En effet le cycle de cancérogénèse, s'il débute immédiatement ne conduit à l'apparition de symptômes (dépistage clinique effectif) qu'au bout de 20-25 ans, soit bien après la fermeture d'un CET ( 10-15 ans).
mariedenge


Des études épidémiologiques très sérieuses, objectives et statistiquement viables concernant l'observation d'une réduction des défenses imunitaires, sur certain traceurs du cycle cancérogénèse et sur l'apparition anormale de certains cancers et leucémies chez les riverains de CET ont déjà été publiées ( Belgique, allemagne, royaume-uni, Etat-unis, canada..)

Concernant la France ont peut citer à titre non exhaussif mais illustratif un rapport de la DDAS [b]établi sur des données collectées auprès de médecins généralistes[/b] concernant l'impact sur la santé, du CET de la Bistade STE MARIE KERQUE Pas de Calais.

Les différents rapports soulignent expressément que les risques vitaux afférents à la proximité
d'un CET concernerait une zone d'exposition comprise entre 500m et 5 km (voire 8 à 10 km) de distance par rapport au CET.
il recommandent de facon expresse de tenir les
CET à une distance aussi éloignée que possible des populations riveraines et d'offrir un suivi médico-sanitaire rapproché aux personnes qui seraient malheureusement trop exposées.
mariedenge


Les risques sanitaires que la proximité d'une décharge fait courir aux riverains sont très élevés, tels que différentes études indépendantes et très sérieuses l'ont scientifiquement prouvé.
mariedenge

Un CET de classe 2 serait aussi dangereux, sinon plus dangereux, qu'une décharge de produits industriels toxiques contrôlée.
En France on s'est rarement penché sur la question des risques sanitaires des CET... :c9:
mariedenge


Des études européennes et américaines ont rapporté l'augmentation significative de certains symptômes chez les riverains de décharges d'ordures ménagères sur un rayon de 5 à 10 km ( maux de tête, nausées,irritation et infection des yeux,toux,asthme,allergies,maladies de peau, affections disgestives et respiratoires.

0 appréciations
Hors-ligne
A l'heure actuelle, nous avons encore des odeurs bien moins prononcées qu'auparavant. Cela fait 10 ans que nous sommes exposés au Biogaz et aux métaux lourd qu'il véhicule. Une étude épidémiologique sera mise en place et un suivi médical pour les citoyens qui le désirent verra le jour....
marie

0 appréciations
Hors-ligne


L'étude épidémiologique de l'ancien directeur du service de cancérologie de l'hôpital de Jolimont( dans le hainaut) le Docteur P....a essayé de démontrer l'impact du biogaz sur la population environnante de la décharge de Cronfestu (hainaut). Il explique qu'il a décelé chez ses populations une diminution des défenses himunitaires( c'est à dire une disposition plus favorable à contracter le cancer), les plus sensibles habitant le plus près de la décharge dans un rayon de 500m, une situation normale étant retrouvée à partir de 4 km.

Celui qui affirme qu'une décharge n'a aucune influence négative sur la santé des riverains et de la population environnante se trompe ou fait preuve de mauvaise foi : réponse du Dr P....
marie


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres